dimanche 18 octobre 2020

L'escalier ou les escaliers ?

Le Larousse admet les deux, tout en précisant que la formulation "les escaliers" est du domaine de la langue parlée, "l'escalier" étant préférable à l'écrit. Certains pensent qu'il peut y avoir plusieurs escaliers, séparés par des paliers, même si le Larousse précise qu'un escalier peut comporter des paliers. Le dictionnaire de l'Académie est plus ambigu, puisqu'il définit un escalier comme une suite de marches permettant de passer d'un niveau à un autre. Bon, dans tous les cas, on comprend...

samedi 17 octobre 2020

Hand-ball ou handball ?

Bien que le correcteur orthographique de Word signale "handball" fautif, le Larousse est sans ambiguïté : il ne faut pas de trait d'union, comme "football" et contrairement à "basket-ball" ou "volley-ball".

mercredi 14 octobre 2020

Jésus-Christ ou Jésus Christ ?

On trouve parfois écrit le nom de ce personnage sans trait d'union. Le Larousse en met un. Il convient donc d'écrire Jésus-Christ. Question prononciation, le "s" et le "t" se prononcent quand "christ" est utilisé seul, mais pas dans "Jésus-Christ". Curieux... Cf. l'Académie.

vendredi 2 octobre 2020

Un haut-de-forme est haut de forme

Et oui... Un haut-de-forme est un chapeau haut de forme. Des traits d'union pour le nom, mais pas pour l'adjectif. Cf. Larousse.

vendredi 18 septembre 2020

De toutes manières ? Vraiment ?

Non. On peut à la rigueur écrire "de toutes les manières", mais la forme correcte est "de toute manière", au singulier, même si l'expression laisse entendre qu'il y a plusieurs manières. Cf. Larousse.

jeudi 2 juillet 2020

Dialogues entre guillemets

L'usage se perd d'encadrer les dialogues entre guillemets. Voici toutefois quelques règles.

Exemple :

« Bonjour Kevin ! s'exclama Léa.
— Bonjour, répondit Kevin.
Bien dormi ? demanda la jeune fille.
— Ça peut aller, grogna Kévin.
— Tu as l'air en forme », dit Léa.

Cet exemple illustre quelques règles :
  • Le début du dialogue est marqué par un guillemet français ouvrant«
  • Il est fermé par un guillemet français fermant»
  • Entre ces deux guillemets, les changements de locuteur sont marqués par un tiret cadratin
  • Avant le guillemet fermant suivi d'une incise (ici : « dit Léa. »les signes de ponctuation sont insérés s'il s'agit d'un point d'exclamation, de points de suspension ou d'un point d'interrogation, mais pas pour un point final. Sans incise, le point final, le point d'exclamation ou les points de suspension seraient placés avant le guillemet fermant : — Tu as l'air en forme. »
De plus en plus, on écrira le même dialogue comme :

 Bonjour Kevin ! s'exclama Léa.
— Bonjour, répondit Kevin.
 Bien dormi ? demanda la jeune fille.
— Ça peut aller, grogna Kévin.
— Tu as l'air en forme, dit Léa.

sans utiliser les guillemets.

Les tirets de dialogue sont ici marqués par des tirets cadratins(—), certains éditeurs préfèrent le demi-cadratin (–). Au choix !

mercredi 24 juin 2020

mardi 23 juin 2020

Un arbre en fleur(s) ?

Le printemps a fait son temps, mais certains arbres restent en fleur. Certains jardins, eux, sont en fleurs. Pourquoi le pluriel pour "fleur" dans un cas, et pas dans l'autre ? Eh bien, sur un arbre (en principe...), il ne pousse qu'une seule espèce de fleur, alors que dans un jardin il peut y en avoir plusieurs. Ainsi on écrit qu'un pommier est en fleur.