jeudi 2 juillet 2020

Dialogues entre guillemets

L'usage se perd d'encadrer les dialogues entre guillemets. Voici toutefois quelques règles.

Exemple :

« Bonjour Kevin ! s'exclama Léa.
— Bonjour, répondit Kevin.
Bien dormi ? demanda la jeune fille.
— Ça peut aller, grogna Kévin.
— Tu as l'air en forme », dit Léa.

Cet exemple illustre quelques règles :
  • Le début du dialogue est marqué par un guillemet français ouvrant«
  • Il est fermé par un guillemet français fermant»
  • Entre ces deux guillemets, les changements de locuteur sont marqués par un tiret cadratin
  • Avant le guillemet fermant suivi d'une incise (ici : « dit Léa. »les signes de ponctuation sont insérés s'il s'agit d'un point d'exclamation, de points de suspension ou d'un point d'interrogation, mais pas pour un point final. Sans incise, le point final, le point d'exclamation ou les points de suspension seraient placés avant le guillemet fermant : — Tu as l'air en forme. »
De plus en plus, on écrira le même dialogue comme :

 Bonjour Kevin ! s'exclama Léa.
— Bonjour, répondit Kevin.
 Bien dormi ? demanda la jeune fille.
— Ça peut aller, grogna Kévin.
— Tu as l'air en forme, dit Léa.

sans utiliser les guillemets.

Les tirets de dialogue sont ici marqués par des tirets cadratins(—), certains éditeurs préfèrent le demi-cadratin (–). Au choix !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire