samedi 16 mai 2020

Nos aïeuls sont de nos aïeux, mais nos aïeux ne sont pas tous nos aïeuls...

Ça semble compliqué, mais ça ne l'est pas. Enfin si, un peu quand même. On dit "aïeuls" pour désigner des grands-pères, et "aïeules" pour désigner des grands-mères, les "aïeux", eux, sont les ancêtres, toutes générations confondues. Nos aïeuls font donc partie de nos aïeux, car ils sont nos ancêtres, mais tous les aïeux ne sont pas nos aïeuls, loin de là, même s'il ont tous été aïeul ou aïeule de quelqu'un. Cf. Larousse. "aïeux" n'existe pas au singulier, donc en bonne logique mon arrière-grand-père, n'étant pas mon aïeul, est un de mes aïeux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire