mardi 14 août 2018

Simplifier,la mise en forme de manuscrits

Source de perte de temps pour l'auteur comme pour l'éditeur, une mise en forme mal réalisée peut rebuter. Voici quelques trucs simples pour réaliser une mise en forme satisfaisante.

Sous Word, utilisez les styles. Pour un manuscrit de roman, deux styles sont suffisants.

Le style Normal, adapté au corps du texte. Privilégiez une police Times New Roman ou Arial 12 pts, paragraphe justifié, retrait de première ligne 1,25 cm, interligne 1,5 et espacement avant 6 pts.


Le style Titre 1 applicable aux titres de chapitre. Appliquez-lui une taille de police plus importante, par exemple 16pts, un alignement centré et un espacement avant et après d'un moins 12pts. Pensez aussi à lui imposer un saut de page avant.

D'une manière générale, dans votre manuscrit, n'utilisez pas de tabulations ou pire, d'espaces pour mettre en forme le texte. N'utilisez pas non plus de sauts de ligne entre les paragraphes (un seul retour chariot suffit). Tout doit être dans les styles.

Pour les dialogues, utilisez le tiret cadratin, pas le trait d'union. C'est la norme, et c'est plus joli. Le tiret cadratin s'obtient en pressant simultanément les touches "Crtl Alt -". N'utilisez pas les listes à puces.

Les caractères ; : ! et : doivent être précédés d'une espace insécable. Il en va de même pour le guillemet à la française fermant et après le guillemet à la française ouvrant. Word peut être paramétré pour les insérer automatiquement. Sinon l'espace insécable s'obtient en pressant Crtl Shift Espace.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire